Apprendre le trading en 5 étapes

    apprendre le trading

    Des millions de néophytes s’essaient au casino boursier chaque année, mais la plupart en ressortent un peu plus pauvres et beaucoup plus sages, n’ayant jamais atteint leur plein potentiel. La majorité de ceux qui échouent ont une chose en commun : ils n’ont pas maîtrisé les compétences de base nécessaires pour faire pencher les chances en leur faveur. Pourtant, si l’on prend le temps de les apprendre, il est possible d’augmenter ses chances de réussite. Apprendre le trading ne doit donc pas être improvisé.

    Les marchés mondiaux attirent les capitaux spéculatifs comme des papillons de nuit vers une flamme ; la plupart des gens jettent de l’argent sur des titres sans comprendre pourquoi les prix montent ou descendent. Au lieu de cela, ils courent après les bons tuyaux, font des paris binaires et s’assoient aux pieds des gourous, les laissant prendre des décisions d’achat et de vente qui n’ont aucun sens. Une meilleure voie consiste à apprendre le trading avec compétence et rigueur.

    Commence par faire un examen de conscience en examinant de près ta relation avec l’argent. Considère-tu la vie comme une lutte, avec un effort difficile à fournir pour gagner chaque euro ? Crois-tu que le magnétisme personnel attirera à toi la richesse du marché de la même manière qu’il le fait dans d’autres domaines de la vie ? Plus inquiétant encore, as-tu perdu régulièrement de l’argent dans d’autres activités et espère-tu que les marchés financiers te traiteront plus gentiment ?

    Quel que soit ton système de croyance, le marché est susceptible de renforcer à nouveau cette vision interne par le biais de profits et de pertes. Le travail acharné et le charisme favorisent tous deux la réussite financière, mais les perdants dans d’autres domaines de la vie sont susceptibles de devenir des perdants dans le domaine du trading. Ne panique pas si cela te ressemble. Prend plutôt la voie de l’auto-assistance et renseigne-toi sur la relation entre l’argent et l’estime de soi.

    1. Ouvrir un compte de trading

    Désolé si tu as l’impression que je rappelle des évidences, mais on ne sait jamais ! Trouve un bon courtier en ligne et ouvre un compte titres ou un plan d’épargne en actions. Même si tu as déjà un compte personnel, ce n’est pas une mauvaise idée de garder un compte de trading professionnel séparé. Familiarise-toi avec l’interface du compte et profite des outils de trading et des recherches gratuits proposés exclusivement aux clients. Un certain nombre de courtiers proposent le trading virtuel.

    2. Apprendre à décrypter les graphiques et marchés boursiers

    Articles financiers, livres sur la bourse, tutoriels sur les sites Web, etc. Il existe une mine d’informations, dont la plupart sont peu coûteuses à exploiter. Il est important de ne pas se focaliser sur un seul aspect du trading. Au contraire, étudie tous les aspects du marché, y compris les idées et les concepts qui ne te semblent pas particulièrement pertinents à l’heure actuelle. Le trading est un voyage qui aboutit souvent à une destination non prévue au départ. Tes connaissances générales et détaillées du marché te seront utiles à maintes reprises, même si tu penses savoir exactement où tu vas en ce moment.

    Voici quatre livres à lire absolument pour tout nouveau trader :

    Commence à suivre le marché tous les jours pendant ton temps libre. Lève-toi tôt et lis ce qui se passe sur les marchés étrangers pendant la nuit. (Il y a une vingtaine d’années, les traders américains n’avaient pas à surveiller les marchés mondiaux, mais tout a changé en raison de la croissance rapide du commerce électronique et des instruments dérivés qui relient les marchés d’actions, de devises et d’obligations du monde entier)

    Les sites d’information tels que Yahoo Finance, Google Finance et CBS MoneyWatch constituent une excellente ressource pour les nouveaux investisseurs. Pour une couverture plus sophistiquée, tu ne dois pas chercher plus loin que le Wall Street Journal et Bloomberg.

    3. Apprendre le trading, c’est apprendre à analyser

    Étudie les bases de l’analyse technique et regarde les graphiques de prix – des milliers de graphiques – dans toutes les périodes de temps. Tu penses peut-être que l’analyse fondamentale offre une meilleure voie vers les profits parce qu’elle suit les courbes de croissance et les flux de revenus, mais les traders vivent et meurent en fonction de l’action des prix qui diverge fortement des fondamentaux sous-jacents. N’arrête pas de lire les feuilles de calcul des entreprises car elles offrent un avantage commercial sur ceux qui les ignorent. Cependant, elles ne t’aideront pas à survivre à ta première année en tant que trader.

    Ton expérience des graphiques et de l’analyse technique t’amène maintenant dans le royaume magique de la prédiction des prix. Théoriquement, les titres ne peuvent qu’aller à la hausse ou à la baisse, encourageant une transaction à l’achat ou à la vente. En réalité, les prix peuvent faire bien d’autres choses, notamment évoluer latéralement pendant des semaines ou être violemment secoués dans les deux sens, secouant les acheteurs et les vendeurs.

    L’horizon temporel devient extrêmement important à ce stade. Les marchés financiers dégagent des tendances et des fourchettes de négociation aux propriétés fractales qui génèrent des mouvements de prix indépendants à court, moyen et long terme. Cela signifie qu’un titre ou un indice peut suivre une tendance haussière à long terme, une tendance baissière à moyen terme et une fourchette de négociation à court terme, tout cela en même temps. Plutôt que de compliquer la prédiction, la plupart des opportunités de trading se développeront grâce aux interactions entre ces intervalles de temps.

    Acheter le creux de la vague en est un exemple classique, les traders s’engouffrant dans une forte tendance haussière lorsqu’elle se vend dans une période plus basse. La meilleure façon d’examiner ce terrain de jeu tridimensionnel est de considérer chaque titre dans trois cadres temporels, en commençant par les graphiques de 60 minutes, quotidiens et hebdomadaires.

    4. Pratiquer le trading

    Apprendre le trading, c’est d’abord s’exercer. Il est maintenant temps de se mouiller les pieds sans renoncer à son enjeu de trading. Le paper trading, ou trading virtuel, offre une solution parfaite. Il permet au néophyte de suivre les actions du marché en temps réel, en prenant des décisions d’achat et de vente qui constituent les grandes lignes d’un historique de performance théorique. Cela implique généralement l’utilisation d’un simulateur de marché boursier qui a l’apparence et la sensation des performances d’une bourse réelle. Effectue de nombreuses transactions, en utilisant différentes périodes de détention et stratégies, puis analyse les résultats à la recherche de défauts évidents.

    Alors, quand faut-il passer à l’action et commencer à négocier avec de l’argent réel ? Il n’y a pas de réponse parfaite, car le trading simulé comporte un défaut qui risque de se manifester dès que tu  commenceras à trader pour de vrai, même si tes résultats sur papier semblent parfaits.

    Les traders doivent coexister pacifiquement avec les deux émotions que sont l’avidité et la peur. Le trading sur papier ne fait pas appel à ces émotions, qui ne peuvent être ressenties que par des pertes et des profits réels. En fait, cet aspect psychologique fait sortir du jeu plus de joueurs débutants que les mauvaises décisions. Tes premiers pas en tant que nouveau trader doivent reconnaître ce défi et aborder les problèmes d’argent et d’estime de soi qui subsistent.

    5. Autres moyens d’apprendre le trading et de le pratiquer

    Si l’expérience est un excellent professeur, n’oublie pas de suivre une formation complémentaire au cours de ta carrière de trader. Que ce soit en ligne ou en personne, les cours peuvent être bénéfiques, et tu peux en trouver à des niveaux allant du novice (avec des conseils sur la façon d’analyser les graphiques analytiques susmentionnés, par exemple) au pro. Des séminaires plus spécialisés – souvent animés par un trader professionnel – peuvent fournir des informations précieuses sur l’ensemble du marché et sur des stratégies d’investissement spécifiques. La plupart se concentrent sur un type d’actif spécifique, un aspect particulier du marché ou une technique de négociation. Certaines peuvent être académiques, d’autres ressemblent davantage à des ateliers dans lesquels tu prends activement des positions, teste des stratégies d’entrée et de sortie et faites d’autres exercices (souvent avec un simulateur).

    Tu as aussi ma formation, extrêmement complète pour t’accompagner de A à Z dans ta réussite de cette activité. Tu peux rejoindre le programme en cliquant ici.

    Payer pour des recherches et des analyses peut être à la fois éducatif et utile. Certains investisseurs peuvent trouver que regarder ou observer les professionnels du marché est plus bénéfique que d’essayer d’appliquer eux-mêmes les leçons nouvellement apprises. Il existe un grand nombre de sites d’abonnement payant sur le Web : Investors.com et Morningstar sont deux services très respectés.

    Il est également utile de se trouver un mentor – un coach pratique qui te guidera, critiquera ta technique et te donnera des conseils. 

    Gérer et prospérer

    Une fois que tu es opérationnel avec de l’argent réel, tu dois t’occuper de la gestion des positions et des risques. Chaque position est assortie d’une période de détention et de paramètres techniques qui favorisent les objectifs de profit et de perte, ce qui exige une sortie rapide lorsqu’ils sont atteints. Pense maintenant aux exigences mentales et logistiques lorsque tu détiens trois à cinq positions à la fois, certaines évoluant en ta faveur tandis que d’autres vont dans la direction opposée. Heureusement, il reste beaucoup de temps pour apprendre tous les aspects de la gestion des transactions, à condition de ne pas se laisser submerger par trop d’informations.

    Si tu ne l’as pas encore fait, c’est le moment de commencer un journal quotidien qui documente toutes tes transactions, y compris les raisons de la prise de risque, ainsi que les périodes de détention et les chiffres finaux des profits ou des pertes. C’est le plan de trading. Ce journal des événements et des observations jette les bases d’un avantage commercial qui mettra fin à ton statut de novice et te permettra de retirer de l’argent du marché de manière régulière.

    En conclusion pour apprendre le trading

    Commence ton voyage, en veillant à apprendre le trading par une formation approfondie sur les marchés financiers, puis lis les graphiques et observe les actions des prix, en élaborant des stratégies basées sur tes observations. Teste ces stratégies en effectuant des transactions sur un compte de démo, tout en analysant les résultats et en procédant à des ajustements permanents. Termine ensuite la première étape de ton voyage par un risque monétaire qui t’oblige à aborder les questions de gestion des transactions et de psychologie du marché.

    Clique sur le lien suivant pour connaître la journée type d’un Swing Trader.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *