Investir avec un petit budget

    investir avec un petit budget

    investir avec un petit budget est-il possible ? Un mythe courant en matière d’investissement est qu’il faut un gros compte en banque pour commencer. En réalité, le processus de constitution d’un portefeuille solide peut commencer avec quelques milliers – ou même quelques centaines – d’euros.

    Voici quelques conseils spécifiques, organisés en fonction du montant dont vous disposez pour commencer vos investissements, et qui couvrent certaines mesures intelligentes que les petits épargnants peuvent prendre pour lancer un programme d’épargne et d’investissement.

     

    1. 4 stratégies pour commencer à investir avec un petit budget

    Que vous envisagiez d’investir avec un petit budget ou beaucoup, dans des placements sûrs ou à haut risque, ces étapes devraient vous aider à mettre vos projets sur la bonne voie.

    Automatiser l’épargne pour commencer à investir avec un petit budget

    L’assiduité à mettre de côté un certain montant d’épargne chaque mois sera récompensée à long terme. Si vous manquez de volonté ou d’organisation pour y parvenir seul, une aide technologique est disponible via des applications pour smartphones et ordinateurs.

    Renseignez-vous auprès de votre banque sur ses propres applications et sur les autres moyens de transférer automatiquement des fonds de comptes non destinés à l’épargne vers des comptes mieux adaptés à l’épargne et à l’investissement.

    Réglez vos dettes

    Avant de commencer à épargner, analysez ce que vous coûtent les dettes que vous avez déjà, et réfléchissez à la rapidité avec laquelle vous pouvez les rembourser. Après tout, les cartes de crédit à taux d’intérêt élevé peuvent avoir des taux de 20 % ou plus, et certains prêts étudiants ont des taux d’intérêt supérieurs à 10 %. Ces taux sont plus élevés que les gains annuels moyens de 9,2 % environ que le marché boursier américain a réalisés au fil du temps.

    Si vous avez beaucoup de dettes à taux d’intérêt élevé, il est plus logique de rembourser au moins une partie de ces dettes avant de faire des investissements. S’il est impossible de prévoir le rendement exact de la plupart de vos investissements, vous pouvez être certain que le remboursement anticipé d’une dette à un taux d’intérêt de 20 % un an plus tôt revient à obtenir un rendement de 20 % sur votre argent.

    Pensez à votre retraite

    L’un des principaux objectifs de l’épargne et de l’investissement, même à un âge précoce, doit être de vous assurer que vous aurez suffisamment d’argent après avoir cessé de travailler. L’une des priorités de votre planification doit être de profiter pleinement des incitations proposées par les gouvernements et les employeurs pour encourager la sécurité de la retraite. Si votre entreprise offre un plan de retraite, ne le négligez pas. C’est d’autant plus vrai si votre entreprise verse une partie ou la totalité de votre contribution au plan.

    Par exemple, si vous avez un revenu de 50 000 euros et que vous versez 3 000 euros , soit 6 % de votre revenu, à votre PERin, votre employeur peut verser 3 000 euros supplémentaires. Un employeur moins généreux pourrait contribuer à hauteur de 3 % seulement, ajoutant 1 500€ à votre contribution de 3 000€. Vous voudrez toujours investir suffisamment pour obtenir le montant total de la contribution de votre employeur. Ne pas le faire revient essentiellement à jeter de l’argent par les fenêtres.

    Notamment, les plans de retraite sont également des investissements solides en raison de leur traitement fiscal favorable. Beaucoup d’entre eux vous permettent de cotiser avec des euros avant impôt, ce qui réduit votre charge fiscale l’année où vous cotisez. Avec d’autres, comme les PERin, vous cotisez avec des revenus après impôt mais retirez les fonds sans impôt, ce qui peut réduire votre charge fiscale l’année du retrait.

    Et n’oubliez pas que si votre argent a fructifié pendant de nombreuses années, il y aura beaucoup plus que ce que vous avez cotisé initialement, de sorte que ces retraits non imposés en vaudront la peine. Dans les deux cas, les revenus de vos placements s’accumulent en franchise d’impôt sur le compte.

    Investissez votre remboursement d’impôt

    Si vous avez du mal à épargner tout au long de l’année, pensez à mettre de côté une partie ou la totalité de votre remboursement d’impôt pour commencer à investir avec un petit budget. C’est l’un des rares moments de l’année où vous êtes susceptible d’obtenir une manne sur laquelle vous ne comptiez pas encore.

     

    2. Recommandations par montant d’investissement

    Avant d’entrer dans les détails, quelques points généraux méritent d’être soulignés. Quelle que soit votre valeur nette, il est essentiel de minimiser les frais d’investissement, que ce soit sur un compte courant, un fonds commun de placement ou tout autre produit financier.

    C’est particulièrement vrai lorsque vous investissez avec un budget limité, car les frais fixes représentent une part plus importante de votre épargne. Des frais annuels de 100€ sur un compte d’un million d’euros sont insignifiants, mais des frais de 100€ sur un compte de 5 000€ représentent une lourde charge financière. Choisissez avec soin les frais associés à l’endroit où vous placez votre argent, surtout si vous investissez en respectant un budget.

    Vous devrez également mettre en balance les rendements probables de vos placements et le niveau de risque que vous êtes prêt à prendre, en fonction de votre âge. En général, votre portefeuille devrait devenir de moins en moins risqué à mesure que vous approchez de la retraite.

    Comment investir avec un petit budget de 500€ ?

    Cela peut sembler un petit montant, mais 500€ peuvent aller plus loin que vous ne le pensez pour commencer un portefeuille d’investissement. Si vous préférez jouer la sécurité, placez votre somme dans un certificat de dépôt (CD) d’une banque ou d’un autre prêteur ou utilisez-la pour acheter des bons du Trésor à court terme, qui peuvent être achetés par l’intermédiaire d’un courtier en ligne. Le potentiel de croissance de ces deux options est limité, mais les risques sont pratiquement nuls. C’est un moyen de gagner un peu d’argent jusqu’à ce que votre pécule atteigne le niveau où d’autres options sont disponibles.

    Pour ceux qui sont à l’aise avec un peu plus de risque, de nombreux choix sont disponibles, même pour les petits investisseurs, qui promettent des rendements plus élevés que les CD ou les bons du Trésor. L’une d’elles est le plan de réinvestissement des dividendes (DRIP). Vous achetez des actions, et vos dividendes sont automatiquement utilisés pour acheter des actions supplémentaires ou même des fractions d’actions. C’est un excellent choix pour les petits investisseurs, car les actions sont achetées à un prix réduit sans avoir à payer de commission de vente à un courtier. L’achat d’une seule action d’une société vous permettra de commencer.

    Comment investir avec un petit budget dans les ETF ?

    Les fonds négociés en bourse (ETF), dont la plupart ne requièrent aucun investissement minimum, constituent une autre option pour les petits investisseurs. Contrairement à la plupart des fonds communs de placement, les ETF ont généralement une structure de gestion passive, ce qui se traduit par des coûts permanents moins élevés. Cependant, parmi les autres inconvénients des ETF, vous devez payer des frais sur leurs transactions. Pour réduire ces frais, envisagez d’utiliser un courtier à escompte qui ne prélève pas de commission ou prévoyez d’investir moins souvent, peut-être en investissant des montants plus importants tous les trimestres plutôt que de faire de petits achats mensuels.

    Comment investir dans les prêts de pair à pair et le crowdfunding ?

    Vers le haut du continuum de risque, il y a l’investissement dans le prêt de pair à pair. Les crowdfunders mettent en relation des investisseurs ayant de l’argent à prêter et des entrepreneurs cherchant à financer de nouvelles entreprises. Lorsque les prêts sont remboursés, les investisseurs reçoivent une part des intérêts proportionnellement au montant qu’ils ont investi. Certaines plateformes de crowdfunding ont des minimums élevés pour ouvrir un compte, comme celui de 25 euros pour Prosper, mais d’autres peuvent exiger beaucoup plus d’argent.

    Le crowdfunding offre un risque élevé, car de nombreuses nouvelles entreprises échouent, mais aussi la perspective de gains plus élevés. En général, les rendements annuels se situent entre 5 et 8 %, mais ils peuvent atteindre 30 % ou plus pour les investisseurs qui sont prêts à prendre un risque important ou qui ont simplement la chance de soutenir un nouveau venu particulièrement rentable.

    Comment investir avec un petit budget de 1 000€ ?

    Si vous épargnez en vue de votre retraite ou de l’achat d’une maison dans quelques années, vous pouvez rechercher un fonds à date cible à frais réduits dont l’investissement minimum est relativement bas, généralement de l’ordre de 1 000€. Avec ce type de fonds, vous choisissez la date cible. Les placements dans le fonds sont automatiquement ajustés au fil du temps, la combinaison globale passant du plus risqué au plus sûr à mesure que votre date cible se rapproche.

    Pourquoi est-ce important ? Lorsque vous débutez, vous avez du temps. Vous pouvez faire des placements plus risqués qui pourraient vous rapporter davantage. Cependant, à mesure que vous vous rapprochez de votre date cible, surtout s’il s’agit de la date de votre retraite, vous voulez vous protéger contre les pertes soudaines qui peuvent faire dérailler vos plans.

    Avec ces 1 000€, vous pourriez également envisager d’acheter des actions individuelles, qui comportent un risque plus élevé, mais peuvent générer des rendements supérieurs. Investir avec un petit budget dans des actions individuelles qui versent des dividendes est une stratégie intelligente. Vous aurez la possibilité de recevoir les dividendes en espèces ou de les réinvestir dans des actions supplémentaires.

    Comment investir 3 000€ ?

    Ce niveau d’investissement permet d’accéder à des options supplémentaires, notamment à davantage de fonds communs de placement. Bien que certains fonds exigent un investissement minimum de 1 000€ ou moins, une somme plus importante est plus courante, comme les 3 000€ exigés par Vanguard pour la plupart de ses fonds.

    Parmi les nombreux types de fonds, envisagez d’abord un fonds indiciel, un type de fonds commun de placement qui suit un indice de marché spécifique, comme le Standard & Poor 500 ou le Dow Jones Industrials, et qui offre des frais relativement bas. Comme les ETF, les fonds indiciels sont gérés passivement, ce qui se traduit par un ratio de dépenses plus faible, ce qui modère les frais.

    L’objectif d’un fonds indiciel est d’égaler au moins la performance de l’indice. Il vous donne également une large exposition à un certain nombre de classes d’actifs.

    Comment investir 5 000€ ?

    Les possibilités s’élargissent à partir de 5 000€, avec notamment davantage d’options d’investissement dans l’immobilier. Bien que 5 000€ ne suffisent pas à acheter une propriété ou même à verser un acompte, ils sont suffisants pour acquérir une participation dans l’immobilier de plusieurs autres façons.

    La première consiste à investir avec un petit budget dans une société d’investissement immobilier (REIT). Il s’agit d’une société qui possède un groupe de propriétés ou de prêts hypothécaires qui produisent un flux continu de revenus. En tant qu’investisseur dans une FPI, vous avez droit à une part des revenus générés par les propriétés sous-jacentes. Les FPI sont tenues par la loi de verser annuellement 90 % de leurs revenus aux investisseurs sous forme de dividendes. Les FPI peuvent être négociées ou non négociées, ces dernières étant assorties de frais initiaux beaucoup plus élevés.

    Le crowdfunding immobilier est une deuxième option. Les plates-formes de crowdfunding immobilier sont désormais autorisées à accepter les investissements d’investisseurs accrédités et non accrédités. De nombreuses plates-formes fixent à 5 000 euros l’investissement minimum pour accéder à des transactions immobilières privées.

    Les investisseurs peuvent également choisir entre des investissements en dette et en capital dans des propriétés commerciales et résidentielles, selon la plateforme. Les rendements des investissements par emprunt varient de 8 à 12 % par an. Les investissements en actions peuvent avoir des rendements plus élevés si la valeur de la propriété augmente. N’oubliez pas que ce type d’investissement peut comporter plus de risques que les investissements plus traditionnels.

     

    En conclusion pour investir avec un petit budget

    Investir avec un petit budget peut être compliqué, mais les principes de base sont simples. Maximisez le montant que vous épargnez et les contributions de votre employeur. Minimisez les impôts et les frais. Faites des choix judicieux avec vos ressources limitées. Cela dit, la constitution d’un portefeuille peut aussi soulever des questions complexes, notamment sur la meilleure façon d’équilibrer le risque de certains placements et leur rendement potentiel. Envisagez de vous faire aider.

    Compte tenu de la technologie et de la concurrence féroce pour vos investissements, il existe plus de ressources que jamais. Parmi les options possibles, citons les robots-conseillers, des assistants virtuels qui peuvent vous aider à créer un portefeuille équilibré à un prix modique, et les conseillers financiers à honoraires libres qui ne dépendent pas des revenus provenant des commissions sur les produits qu’ils vous vendent. La partie la plus difficile de l’investissement est de commencer, mais plus tôt vous le ferez, plus vous devriez gagner de l’argent. C’est aussi simple que cela.