Quelle est la journée type d’un Swing Trader

    journée type swing trader

    Même s’il peut utiliser exclusivement l’analyse technique pour prendre ses décisions, le swing trader peut choisir de combiner l’analyse fondamentale et technique afin de saisir les mouvements de prix momentanés tout en évitant les temps morts. Les avantages de ce type de trading sont une utilisation plus efficace du capital et des rendements plus élevés, et les inconvénients sont des commissions plus élevées et une plus grande volatilité.

    Le swing trading peut être difficile pour le trader moyen. Les traders professionnels ont plus d’expérience, d’effet de levier, d’informations et des commissions moins élevées ; cependant, ils sont limités par les instruments qu’ils sont autorisés à négocier, le risque qu’ils sont capables d’assumer et leur important capital. Les grandes institutions négocient dans des tailles trop importantes pour pouvoir entrer et sortir rapidement des actions.

    Les traders particuliers bien informés peuvent tirer parti de ces éléments afin de réaliser des bénéfices constants sur le marché. Voici à quoi peuvent ressembler une bonne routine et une bonne stratégie de swing trading quotidien – et comment tu peux réussir de la même manière dans ton activité de trading.

     

    1. La pré-ouverture

    Le swing trader commence souvent sa journée à 7 heures du matin (en fonction des marchés tradés), bien avant la cloche d’ouverture. La période précédant l’ouverture est cruciale pour se faire une idée générale du marché du jour, trouver des transactions potentielles, créer une liste de surveillance quotidienne et, enfin, vérifier les positions existantes.

    Aperçu du marché pour le Swing Trader

    La première tâche de la journée consiste à se tenir au courant des dernières nouvelles et évolutions des marchés. Le moyen le plus rapide d’y parvenir est de consulter la chaîne de télévision CNBC ou des sites Web réputés tels que Market Watch. Le trader doit garder un œil sur trois éléments en particulier :

    • Le sentiment général du marché (haussier/baissier, rapports économiques clés, inflation, devises, séances de négociation à l’étranger, etc.)
    • Le sentiment sectoriel (secteurs chauds, secteurs en croissance, etc.)
    • Les données actuelles (nouvelles, bénéfices, dépôts auprès de la SEC, etc.).

    Trouver des trades potentiels

    Ensuite, le swing trader recherche les transactions potentielles pour la journée. En général, les swing traders entrent en position grâce à un catalyseur fondamental et gèrent ou quittent la position à l’aide de l’analyse technique.

    Il existe deux bonnes façons de trouver des catalyseurs fondamentaux :

    • Les opportunités spéciales : Les publications auprès de la SEC (ou autres organismes si tu trades hors des USA) et, dans certains cas, les gros titres, sont les meilleurs moyens de les découvrir. Ces opportunités peuvent inclure les premiers appels publics à l’épargne (IPO), les faillites, les achats d’initiés, les rachats, les fusions, les restructurations, les acquisitions et autres événements similaires. Ces types d’opportunités comportent souvent une grande part de risque, mais elles offrent de nombreuses récompenses à ceux qui étudient soigneusement chaque opportunité. Ces types de jeux impliquent que le swing trader achète quand la plupart des gens vendent et vendent quand tout le monde achète, dans une tentative d’atténuer les réactions excessives aux nouvelles et aux événements.
    • Les typologies sectorielles : La meilleure façon de les trouver est d’analyser l’actualité ou de consulter des sites d’information financière réputés pour savoir quels secteurs sont performants. Par exemple, pour savoir si le secteur de l’énergie est en plein essor, il suffit de consulter un fonds indiciels type ETF ou d’analyser l’actualité à la recherche de mentions du secteur de l’énergie. Les traders qui recherchent un risque et des rendements plus élevés peuvent choisir de rechercher des secteurs plus obscurs, comme le charbon ou le titane. Ces secteurs sont souvent beaucoup plus difficiles à analyser, mais ils peuvent produire des rendements beaucoup plus élevés. Ces types de jeux impliquent que le swing trader achète des tendances à des moments opportuns et suive les tendances jusqu’à ce qu’il y ait des signes de renversement ou de retracement.

    Les cassures graphiques sont un troisième type d’opportunité disponible pour les swing traders. Il s’agit généralement d’actions fortement négociées qui sont proches d’un niveau de soutien ou de résistance clé. Les Swing traders rechercheront plusieurs types de modèles différents conçus pour prédire les ruptures ou les cassures, tels que les triangles, les canaux, les vagues d’Elliott, les niveaux de Fibonacci, les niveaux de Gann, et autres.

    Notez que les ruptures de graphiques ne sont significatives que si l’action suscite un intérêt suffisant. Ce type de jeu implique que le swing trader achète après une rupture et revende peu après au niveau de résistance suivant.

    Créer une liste de surveillance du Swing Trader

    L’étape suivante consiste à créer une liste d’actions à surveiller pour la journée. Il s’agit simplement des actions qui ont un catalyseur fondamental et une chance d’être une bonne transaction. Certains swing traders aiment garder un tableau effaçable à sec à côté de leur poste de négociation avec une liste catégorisée d’opportunités, de prix d’entrée, de prix cibles et de prix stop-loss.

    Vérifiez les positions existantes

    Enfin, dans les heures précédant le marché, le trader doit vérifier ses positions existantes, en passant en revue les nouvelles pour s’assurer que rien de matériel n’est arrivé à l’action pendant la nuit. Pour ce faire, il suffit de taper le symbole de l’action dans un service d’information tel que Google News.

     

    2. La séance de cotation (horaires d’ouverture des marchés)

    Les heures de marché (généralement de 9h00 à 17h30) sont propices à l’observation et au trading. De nombreux swing traders regardent les cotations sur le carnet d’ordres, qui montrent qui achète et vend et quels montants ils négocient.

    Ceux qui viennent du monde du day trading vérifieront également souvent quel est le teneur de marché qui effectue les transactions (cela peut indiquer aux traders qui est derrière les transactions du teneur de marché), et seront également attentifs aux offres et demandes factices placées juste pour confondre les traders de détail.

    Dès qu’une transaction viable a été trouvée et saisie, les traders commencent à chercher une sortie. Pour ce faire, ils utilisent généralement l’analyse technique. De nombreux swing traders aiment utiliser les extensions de Fibonacci, les niveaux de résistance simples ou le prix par volume. Idéalement, cela est fait avant même que la transaction ne soit placée, mais beaucoup de choses dépendent souvent du trading du jour. De plus, des ajustements peuvent devoir être effectués ultérieurement, en fonction des transactions futures.

    En règle générale, cependant, tu ne dois jamais ajuster une position pour prendre plus de risques (par exemple, déplacer un stop-loss vers le bas) : n’ajustez les niveaux de prise de bénéfices que si les échanges continuent à être haussiers, ou ajustez les niveaux de stop-loss vers le haut pour verrouiller les bénéfices.

    L’entrée dans les transactions est souvent plus un art qu’une science, et elle tend à dépendre de l’activité boursière du jour. La gestion et la sortie des transactions, en revanche, doivent toujours être une science exacte.

     

    3. La post-cotation (après les clôture des marchés)

    Le trading après les heures d’ouverture est rarement utilisé pour placer des swing trades car le marché est illiquide et l’écart est souvent trop important pour être justifié. L’élément le plus important pour le swing trader après les heures d’ouverture est l’évaluation des performances. Il est important d’enregistrer soigneusement toutes les transactions et les idées, tant à des fins fiscales que pour l’évaluation des performances.

    L’évaluation des performances consiste à examiner toutes les activités de trading et à identifier les éléments à améliorer. Enfin, un swing trader doit revoir une dernière fois ses positions ouvertes, en accordant une attention particulière aux annonces de bénéfices après les heures de marché ou à d’autres événements importants qui peuvent avoir un impact sur les positions.

    4. En conclusion pour le Swing Trader

    L’adoption d’une routine de trading quotidienne telle que celle-ci peut t’aider à améliorer ton trading et, au final, à obtenir des meilleurs rendements sur les marchés financiers. Il suffit de disposer de bonnes ressources et d’une bonne planification et préparation.

     

    Pour connaître les 5 étapes nécessaires à connaître avant de se lancer en trading, je t’invite à consulter l’article suivant : cliquez ici.

     

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *