Trading algorithmique du Forex : Comprendre les principes de base

    Trading algorithmique

    Pour comprendre les principes du trading algorithmique, il faut analyser le passé. Il y a près de 30 ans, le marché des changes (FOREX) était caractérisé par des transactions effectuées par téléphone, des investisseurs institutionnels, des informations opaques sur les prix, une distinction claire entre les transactions entre courtiers et les transactions entre courtiers et clients et une faible concentration du marché.

    Aujourd’hui, les progrès technologiques ont transformé le marché des changes. Les transactions peuvent être effectuées rapidement sur votre ordinateur, ce qui permet aux traders de détail d’entrer sur le marché, tandis que la diffusion des prix en temps réel a conduit à une plus grande transparence, et la distinction entre les courtiers et leurs clients les plus sophistiqués a été réduite au minimum.

    Un autre changement important est l’introduction du trading algorithmique, qui a pu conduire à des améliorations du fonctionnement du trading sur le marché des changes, mais qui présente également des risques. Dans cet article, nous allons identifier certains avantages que le trading algorithmique a apporté au trading de devises en examinant les bases du marché des changes et du trading algorithmique, tout en soulignant certains de ses risques inhérents.

     

    1. Les bases du marché des changes

    Sur le marché des changes, les paires de devises sont négociées dans des volumes variables en fonction des prix cotés. Une devise de base se voit attribuer un prix en fonction d’une devise cotée. Le marché des changes est considéré comme le marché financier le plus important et le plus liquide du monde. Il s’échange 24 heures sur 24, cinq jours par semaine.

    Le volume moyen mondial quotidien des opérations de change était d’environ 6 600 milliards de dollars en 2019. La majeure partie de ces opérations est réalisée en dollars américains, en euros et en yens japonais et implique un éventail d’acteurs, notamment des banques privées, des banques centrales, des entreprises, des sociétés financières, des traders particuliers et de grands investisseurs institutionnels tels que des fonds de pension.

    La raison principale de l’existence du marché des changes est que les gens ont besoin d’échanger des devises afin d’acheter des biens et des services étrangers, bien que le commerce spéculatif puisse être la motivation principale de certains investisseurs. L’activité sur le marché des changes affecte les taux de change réels et peut donc influencer profondément la production, l’emploi, l’inflation et les flux de capitaux d’une nation donnée. Pour cette raison, les décideurs politiques, le public et les médias ont tous un intérêt direct dans le marché des changes.

     

    2. Les bases du trading algorithmique

    Un algorithme est essentiellement un ensemble de règles spécifiques conçues pour accomplir une tâche définie. Dans le trading sur les marchés financiers, les ordinateurs exécutent des algorithmes définis par l’utilisateur, caractérisés par un ensemble de règles telles que le timing, le prix ou la quantité qui déterminent les transactions.

    Il existe quatre types fondamentaux de trading algorithmique sur les marchés financiers :

    • La stratégie statistique fait référence à une stratégie algorithmique qui recherche des opportunités de trading rentables en se basant sur l’analyse statistique de données historiques de séries chronologiques.
    • L’auto-couverture est une stratégie qui génère des règles pour réduire l’exposition au risque d’un trader.
    • Les stratégies d’exécution algorithmique visent à atteindre un objectif prédéfini, tel que la réduction de l’impact sur le marché ou l’exécution rapide d’une transaction.
    • L’accès direct au marché décrit les vitesses optimales et les coûts réduits auxquels les traders algorithmiques peuvent accéder et se connecter à plusieurs plateformes de négociation

    L’une des sous-catégories du trading algorithmique est le trading à haute fréquence, qui se caractérise par le taux et la vitesse extrêmement élevés d’exécution des ordres de transaction. Le trading à haute fréquence peut offrir des avantages significatifs aux traders, notamment la possibilité d’effectuer des transactions en quelques millisecondes après des changements de prix incrémentiels, mais il comporte également certains risques lorsqu’il s’agit de négocier sur un marché des changes volatile.

     

    3. Le trading algorithmique sur le marché des changes

    Une grande partie de la croissance du trading algorithmique sur les marchés des changes au cours des dernières années est due aux algorithmes qui automatisent certains processus et réduisent le nombre d’heures nécessaires pour effectuer des opérations de change. L’efficacité créée par l’automatisation entraîne une baisse des coûts de réalisation de ces processus, comme l’exécution des ordres de négociation. L’automatisation du processus de négociation à l’aide d’un algorithme qui négocie sur la base de critères prédéterminés, comme l’exécution d’ordres sur une période donnée ou à un prix spécifique, est nettement plus efficace que l’exécution manuelle.

    Les banques ont également tiré parti des algorithmes qui sont programmés pour mettre à jour les prix des paires de devises sur les plateformes de négociation électronique. Ces algorithmes augmentent la vitesse à laquelle les banques peuvent coter les prix du marché tout en réduisant le nombre d’heures de travail manuel nécessaires à la cotation des prix.

    Certaines banques programment des algorithmes pour réduire leur exposition au risque. Les algorithmes peuvent être utilisés pour vendre une devise particulière pour correspondre à la transaction d’un client achetée par leur banque afin de maintenir une quantité constante de cette devise particulière. Cela permet à la banque de maintenir un niveau prédéfini d’exposition au risque pour la détention de cette devise.

    Ces processus ont été rendus plus efficaces par des algorithmes, ce qui entraîne généralement une baisse des coûts de transaction. Cependant, ce ne sont pas les seuls facteurs qui ont contribué à la croissance du trading algorithmique sur le marché des changes. Les algorithmes ont été de plus en plus utilisés pour le trading spéculatif, car la combinaison de la haute fréquence et de la capacité à interpréter rapidement les données et à exécuter les ordres a permis aux traders d’exploiter les opportunités d’arbitrage découlant de faibles écarts de prix entre les paires de devises.

    Sur le marché des changes, les principales méthodes de couverture des transactions sont les contrats au comptant et les options sur devises. Les contrats au comptant sont l’achat ou la vente d’une devise étrangère avec livraison immédiate. Le marché au comptant du forex s’est considérablement développé depuis le début des années 2000 en raison de l’afflux de plateformes algorithmiques. En particulier, la prolifération rapide de l’information, telle qu’elle se reflète dans les prix du marché, permet de créer des opportunités d’arbitrage. L’arbitrage triangulaire, tel qu’il est connu sur le marché des changes, consiste à reconvertir une devise en elle-même par le biais de plusieurs devises différentes. Les traders algorithmiques et à haute fréquence ne peuvent identifier ces opportunités qu’au moyen de programmes automatisés.

    En tant que produit dérivé, les options sur devises fonctionnent de la même manière qu’une option sur d’autres types de titres. Les options sur devises donnent à l’acheteur le droit d’acheter ou de vendre la paire de devises à un taux de change particulier à un moment donné dans le futur. Des programmes informatiques ont automatisé les options binaires comme moyen alternatif de couvrir les transactions en devises étrangères. Les options binaires donnent lieu à l’un des deux résultats suivants : La transaction est réglée soit à zéro, soit à un prix d’exercice prédéterminé.

     

    4. Risques liés au trading algorithmique sur le Forex

    Le trading algorithmique présente certains inconvénients qui pourraient menacer la stabilité et la liquidité du marché des changes. L’un de ces inconvénients est lié aux déséquilibres dans le pouvoir de négociation des participants au marché. Certains participants ont les moyens d’acquérir une technologie sophistiquée pour obtenir des informations et exécuter des ordres à une vitesse beaucoup plus rapide que d’autres. Ce déséquilibre dans la technologie algorithmique pourrait entraîner une fragmentation du marché et une pénurie de liquidités à terme.

    En outre, bien qu’il existe des différences fondamentales entre les marchés boursiers et le marché des changes, on peut penser que le trading à haute fréquence qui a exacerbé le flash crash boursier du 6 mai 2010 pourrait également affecter le marché des changes. Les algorithmes pourraient ne pas réagir assez rapidement si le marché devait changer radicalement, car ils sont programmés pour des scénarios de marché spécifiques.

    Pour éviter ce scénario, il peut être nécessaire de surveiller les marchés et de suspendre le trading algorithmique pendant les turbulences. Cependant, dans ces circonstances extrêmes, la suspension simultanée du trading algorithmique par de nombreux participants au marché pourrait entraîner une forte volatilité et une réduction drastique de la liquidité du marché.

     

    5. En conclusion

    Le trading algorithmique a permis d’accroître l’efficacité et de réduire les coûts du trading de devises, mais il s’accompagne également d’un risque supplémentaire. Pour que les devises fonctionnent correctement, elles doivent être des réserves de valeur relativement stables et être très liquides. Il est donc important que le marché des changes reste liquide et que la volatilité des prix soit faible.

    De nombreux investisseurs appellent à une plus grande réglementation et à une plus grande transparence du marché des changes à la lumière des problèmes liés au trading algorithmique qui sont apparus ces dernières années. D’un point de vue positif, l’adoption croissante des systèmes de trading algorithmique peut effectivement accroître la transparence du marché des changes. Les stratégies de trading algorithmique – telles que l’auto-couverture, l’analyse statistique, l’exécution algorithmique, l’accès direct au marché et le trading à haute fréquence – peuvent mettre en évidence les incohérences de prix, ce qui crée des opportunités rentables pour les traders.

    Cependant, le défi que les participants au marché mondial devront relever à l’avenir en matière de trading algorithmique sur le marché des changes sera de savoir comment instituer des changements qui maximisent les avantages tout en réduisant les risques.